Sign this petition to resolve problems at our pension fund | Signez cette pétition pour régler les problèmes à la Caisse des pensions

Dear colleagues,

As you will be aware, staff retiring from the UN (and that could be any of us one day) must now wait six months before receiving their first pension payment, putting thousands in financial penury. This is largely due to the poor implementation of a new IT system at the UN Joint Staff Pension Fund.

 

Since last summer, neither the CEO nor the board have acknowledged the severity of the problem nor proposed adequate steps to deal with it.

The staff unions have been working actively on this matter:

  • In November we met with the Secretary-General to propose measures to reduce the backlog and indicators to gauge improvement.
  • In February we wrote to the Pension Fund Board urging it to step out of its state of denial. The reply we received confirms the Board remains in denial.
  • This week we prepared this petition with CCISUA, the union federation to which our council belongs. It calls on the Secretary-General to replace the Fund's current CEO, Sergio Arvizú, with a new CEO equipped with the skills to fix the problems and restore the morale of Fund staff.

Although we held off announcing the petition until our Council elections had been completed, it has been circulating since Monday and management has paid attention.

On Wednesday, we were informed that the Secretary-General has placed Fund CEO Arvizú on what is effectively a performance improvement plan, with orders to reduce the backlog from six months to zero by 31 May.

This shows that your voice counts, but we need to keep up the pressure.

Therefore, please sign this petition to resolve the problems at the pension fund.

-------------------------------------

Chers collègues,

Vous n'êtes pas sans savoir que les fonctionnaires prenant leur retraite de l'ONU (et cela sera le cas de nous tous un jour ou l'autre) doivent à l'heure actuelle attendre six mois avant de se voir payés leur retraite. Par conséquent, des milliers de fonctionnaires se trouvent dans des difficultés financières. Cette situation découle d'une mauvaise application d'un nouveau logiciel informatique adopté par le Caisse commune des pensions du personnel de l’ONU.

Depuis l'été dernier, ni l’Administrateur de la Caisse ni le Comité mixte n'ont voulu reconnaître la sévérité du problème ou proposer des mesures concrètes pour gérer la situation.

Les syndicats du personnel ont œuvré de manière active à la recherche d’une solution:

  • Nous avons rencontré en novembre le Secrétaire général afin de lui proposer des mesures pour réduire le temps d'attente et des indicateurs pour évaluer les progrès réalisés.
  • En février, nous avons envoyé une lettre au Comité mixte le poussant à sortir de l'état de déni dans lequel il baignait. La réponse reçue nous a confirmé que cet état de déni prévalait toujours.
  • Nous avons cette semaine élaboré une pétition avec le concours de la CCISUA qui est la fédération à laquelle appartient notre Conseil. Cette pétition appelle le Secrétaire général à remplacer l’Administrateur de la Caisse, M. Sergio Arvizú, quitte à ce que le nouvel Administrateur soit équipé des compétences nécessaires lui permettant de résoudre les problèmes actuels et restaurer le moral du personnel.

Nous nous sommes abstenus de partager cette pétition avec vous avant la fin des élections pour la nomination du nouveau Conseil de coordination du personnel, toutefois elle circule depuis lundi et l'Administration l'a prise en compte. 

Mercredi, nous avons été informés que le Secrétaire général a placé M. Arzivú sous ce qui relève d'un plan d'amélioration de la performance, et l'a sommé de réduire complètement le retard d'ici le 31 mai.

Cela montre que votre voix compte, toutefois la pression devrait rester de mise.

Vous êtes par conséquent priés de signer cette pétition afin que les problèmes de la Caisse soient résolus.