Retirement age | Age de la retraite

As you will recall, the General Assembly passed a resolution last December, based on our hard-fought and drawn out campaign, to allow staff who joined before 1 January 2014 to be able to choose to retire at 65 should they wish. The General Assembly added that the implementation date for this new measure should be no later than 1 January 2018.

Based on the Secretary-General's earlier position, the staff unions of the UN conducted a survey of staff showing strong support for an implementation date of 1 January 2017.

As this was a decision internal to the UN, we brought the matter to the Staff-Management Committee  for a decision during its session held in Vienna last April.

At the SMC the staff unions requested an implementation date of 1 January 2017. Management argued for 1 January 2018, stating that it had already integrated that date into its assumptions for the 2016-17 budget and that bringing the date earlier would lead to job losses.

Despite a number of attempts, staff and management were not able to reach agreement on the implementation date. In line with the rules of SMC, the Secretary-General will now be asked to choose between the positions of staff and management, respectively 1 January 2017 and 1 January 2018.

We will be making our case to him and will keep you updated.

----------------------------------------------

Comme vous le savez, l’Assemblée générale a adopté une résolution en décembre dernier permettant aux fonctionnaires qui ont intégré l’Organisation avant le 1er janvier 2014 de pouvoir choisir de prendre le retraite à 65 ans s’ils le souhaitent. La campagne de longue haleine que nous avions menée à ce propos a été en partie derrière l’adoption de cette Résolution. L’Assemblée générale a mentionné dans sa Résolution que la date d’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure est fixée au 1er janvier 2018 au plus tard.

Les syndicats du personnel, se fondant sur la position antérieure du Secrétaire-général à ce sujet, ont mené une enquête dans le rang des fonctionnaires. Cette enquête a montré qu’un grand nombre de fonctionnaires favorisaient le 1er janvier 2017 comme date d'entrée en vigueur.

Comme il s’agit d’une décision qui doit être prise au niveau interne, la question a été mise à l’ordre du jour du Comité Personnel –Administration lors de sa session tenue à Vienne en avril. 

Lors de cette session, les syndicats du personnel ont demandé une date d’entrée en vigueur fixée au 1er janvier 2017. L’Administration, quant à elle, a avancé la date du 1er janvier 2018, en indiquant que c’est cette date qui a été prise en compte dans les prévisions du budget 2016-2017, et avancer la date impliquera une perte d’emplois.

Malgré les différentes tentatives, le personnel et l’Administration n’ont pas été en mesure d’atteindre un accord sur la date d’entrée en vigueur. Conformément aux règles qui régissent le fonctionnement du Comité Personnel-Administration, c’est au Secrétaire général maintenant de trancher entre la position du personnel et celle de l’Administration, qui appellent à une date d’entrée en vigueur fixée au 1er janvier 2017 et au 1er janvier 2018 respectivement.

Nous allons tenter de convaincre le Secrétaire général du bien-fondé de notre choix et nous vous tiendrons informés de la suite.