Agreements at the Staff-Management Committee that affect you, many positively | Accords du Comité Administration-Personnel qui vous touchent, dont plusieurs positivement

The Staff-Management Committee recently concluded its annual meeting, which included a number of meetings by video-conference following the face-to-face in Vienna. We would like to share with you some key outcomes, many of which will provide improvements for staff:

 

  • Improved opportunities for GS staff including granting of SPA for temporary P assignments, ability to apply to P category posts and without having to resign first, and a broader pool of posts being available to successful G to P candidates - these will need to be approved though by the General Assembly, which will require campaigning on our part.
  • New travel guidelines to provide clearer definitions on travel time, more realistic approaches to balancing deviation times with costs, and examination of lounge access for staff travelling economy for wifi, rest and refreshments.
  • Reviewing the requirement for expectant mothers to start maternity leave if falling sick within six weeks of the due date, and an examination of options for parental leave that gives more flexibility between genders.
  • Support to continue talks on a policy to better protect staff in an organizational restructuring.
  • A commitment by New York management not to dictate to Geneva on the implementation of flexible workspace.
  • Improved coordination to address problems with Umoja.
  • A clearer definition on when boarding will be provided under the education grant for staff in Geneva, especially those who are mobile or who already board their children, or who arrive from the field.
  • Provision to refund capital assessment fees at 100 percent up to a cap.
  • Better cooperation with management on reforming our internal justice system.
  • Reviewing how travel on rest and recuperation is calculated for staff in non-family duty stations.

We have already informed you about the lack of agreement on the implementation date for retirement at 65 (2017 versus 2018). On this matter, position papers will shortly be submitted to the Secretary-General for his final decision.

We will continue to keep you updated on these many issues. A final report will be out in the coming month.

-----------------------------------------------

Le Comité Administration-personnel a conclu récemment sa réunion annuelle, incluant un certains nombre de vidéo-conférences suivant le face à face de Vienne. Voici quelques-uns des principaux résultats enregistrés, dont nombre sont positifs.

  • Amélioration des opportunités pour les agents des services généraux, y compris l’octroi d’indemnité de fonctions pour des affectations temporaires à des postes de la catégorie Professionnelle, possibilité de postuler pour des postes de la catégorie professionnelle sans avoir à démissionner en premier et davantage de postes disponibles pour les candidats ayant réussi le test pour passer de la catégorie des services généraux à la catégorie professionnelle. Toutefois, cela devrait être approuvé par l’Assemblée générale en premier, ce qui exige de faire campagne.
  • Nouvelles lignes directrices en matière de voyage afin d’avoir une définition plus claire de ce que l’on entend par temps de voyage et nouvelles approches plus réalistes pour arriver à un équilibre entre le temps de détour et les coûts. A cela s’ajoute, la possibilité d’accès aux salons des aéroports pour le personnel voyageant en classe économique afin de pouvoir utiliser le wifi, pour récupérer et avoir des rafraîchissements.
  •  Révision de l’obligation imposée aux femmes enceintes d’être mises en congé maternité si elles tombent malades dans les 6 semaines qui précèdent la date d’accouchement et l’examen des options disponibles pour avoir un congé parental pour plus d’équilibre entre les deux sexes.
  • Soutien à l’idée de continuer des discussions sur la mise en place d’une politique visant à améliorer la protection du personnel lors des restructurations.
  • Un engagement de l’Administration à New York de ne pas dicter à Genève l’adoption de la même stratégie sur la gestion souple de l’espace de travail lors des rénovations.
  • Une meilleure coordination pour faire face aux problèmes relatifs à Umoja.
  • Une meilleure définition de la couverture des frais d’internat dans le cadre des indemnités payées pour frais d’études à Genève, particulièrement pour le personnel mobile ou pour ceux qui ont leurs enfants déjà inscrits dans des internats, ou qui arrivent du terrain.
  • Couverture à 100% des frais d’évaluation du capital jusqu’à un certain seuil.
  • Meilleure coopération avec l’Administration pour la réforme du système de justice interne.
  • Révision du calcul du temps de voyage pour le repos et la récupération du personnel dans les lieux d'affectation où les familles ne sont pas autorisées.

Nous vous avons déjà informés sur l’absence d’accord pour l’entrée en vigueur du départ à la retraite à 65 ans (2017 contre 2018). A ce propos, des exposés de positions seront soumis au Secrétaire général afin qu’il prenne sa décision finale.

Nous vous tiendrons informés sur ces différentes questions. Un rapport final sera publié le mois prochain.