Opt out now from the internal justice tax | Quittez le régime de taxe pour la justice interne

Two years ago, staff were asked to contribute a new "justice tax" of 0.05 percent of your salary to help fund the Office of Staff Legal Assistance (OSLA), a body which provides legal advice and representation to staff to contest administrative decisions against them. You are currently paying this through payroll deduction unless you opted out.

 

This move marked the first time that the organization had set up an entity and then asked staff to contribute to its funding. Unfortunately it set a dangerous precedent, and for the many reasons outlined in this joint message from all staff unions of the UN system, we continue to encourage you to exercise your right to opt-out from the tax. Management has informed us that you need to send this form to the UNOG HR Partner in order to opt out. If you have already done so, please disregard this message.

Please remember that if you opt out of the justice tax you will still receive full assistance from OSLA and will therefore not be penalized. And if enough staff choose to opt out, the General Assembly, which set up the tax, may decide that this contribution scheme is not feasible. If you choose not to opt out, you will be continue to be charged.

If you have any questions, please contact the Staff Council at: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. .

-----------------------------------------------

Il y a deux ans, l'on avait demandé au personnel de contribuer à une nouvelle "taxe" de 0,05 pour cent du salaire pour participer au financement du Bureau d’aide  juridique au personnel (OSLA), un organisme qui fournit des conseils juridiques et représente le personnel dans la contestation des décisions administratives. Vous versez actuellement cette contribution par voie de retenue salariale à moins que vous n'ayez indiqué le contraire.

Ce nouvel mode opératoire crée un précédent dangereux, puisque c'est  la première fois que  l'Organisation  demande au personnel de contribuer au financement d’une entité qu’elle a mise en place. Pour les raisons exposées dans le message élaboré par les syndicats du système de l'ONU (en anglais seulement), nous vous encourageons à exercer votre droit de ne pas participer au  paiement de ladite taxe. L'Administration vient de nous informer que vous devez envoyer ce formulaire à UNOG HR Partner pour ne plus verser cette taxe. Si vous l'avez déjà envoyé, prière d'ignorer ce message.

Prière de noter que même en refusant de payer la taxe, vous êtes en droit  de recevoir l'assistance de l'OSLA et vous ne serez donc pas pénalisés. Si un nombre suffisant  de fonctionnaires arrêtent de payer la taxe, l'Assemblée générale pourrait se rendre compte de la non faisabilité de ce régime de contribution qu'elle a elle-même mis en place. Si vous n'exprimez pas votre désir de quitter ce régime, vous allez continuer à payer cette taxe.

Si vous avez des questions, prière de contacter le Conseil de coordination du personnel à l'adresse suivante: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. .