Outcome of townhall on GS career development | Résultats de la Réunion générale sur le développement de carrière pour les agents des services généraux

Thank you for participating in our townhall on General Service career development. At the meeting, we presented this powerpoint on the results of two surveys of GS staff, once conducted in Geneva, the other globally. This led to a rich and meaningful discussion that provided us with clear direction for going forward. A summary of our meeting follows:

 

  • You expressed a strong desire, given the rapid pace of UN reform, including Umoja, for more guidance on what training would be useful for the future, how it could be obtained and how, while more challenging, it might be possible to retrain. You also showed interest in instructor-led training on Umoja so you could apply to posts requiring those skills. We will be taking this up with administration. However, SDLS which was also at the meeting clarified that it is currently providing a career coaching service, which it encouraged staff to used, and that instructor-led training on Umoja will be provided soon.
  • On a related point, we noted that we had worked with administration to identify colleagues in the same position for more than ten years to see what training might be useful.
  • We appreciated your support for the agreement unions reached at the Staff-Management Committee, granting special post allowance (SPA) for temporary P assignments, providing the ability to apply to P category posts without having to resign first, and a broader pool of posts being available to successful G to P candidates. However, these will need to be approved by the General Assembly, for which we need to campaign. In the meantime, staff remain free to apply to P posts in specialized agencies and funds and programmes (UNDP, UNHCR, UNICEF etc.), or to FS posts in the field.
  • You expressed frustration with the difficulty of competing for posts in different departments in Geneva where you didn't know the hiring manager, making it difficult for example to move from UNCTAD to OHCHR. Following the meeting, we will be working with administration to put in place a lateral reassignment system, similar to what exists for P staff. Under this system you opt into a pool with your post. You then see the posts of others at your grade who have opted in and express interest. Based on your interests and skills, a board would reassign you. Moving laterally to another department can be a useful way to unblock career development.
  • You also expressed interest in temporary assignments and job shadowing. On temporary assignments there was a further concern that staff who take them up should not be penalized on returning to their original post. We will be taking this up, as temporary assignments, even at the same grade, are a valuable means for career development. On job shadowing, we have discussed this with SDLS and a scheme is in place. Please contact SDLS if you are interested.
  • In answer to your questions on selections for posts at grades G-1 to G-4 we noted that we had worked with administration to set up a review committee and had been able to provide critical feedback and oversight to a number of selection recommendations.
  • On possible post cuts following Umoja we explained that we are working with administration to minimize the impact on Geneva. However, as a safety measure, we had obtain agreement from New York for an external hiring freeze for posts between G-1 and G-4 and that we are examining whether an external hiring freeze could also be applied for posts at G-5 and above.
  • With regards to certain sections where posts are structured in such a way as to prevent or severely hinder career development, for example posts at G-3 and G-5 but none at G-4, we are in discussion with administration on how certain posts could be reclassified to allow a more conducive organigramme.
  • On the G to P exam, you rightly criticized its highly academic nature, given that it copied the YPP exam aimed at university graduates. We will be taking this up with administration with the aim of having an exam that builds on experience, skills and competencies.
  • On opportunities in the field, advertisements to apply for peackeeping rosters are periodically published in Inspira. We will ask for more visibility on iSeek.
  • Finally we noted that the International Civil Service Commission, meeting at WIPO next week, will approve new allowances for GS colleagues, which we hope to show a positive increase.

As you can see, we were able to cover a large range of issues. We also determined key points to work on and we thank you for your participation.

------------------------------------------------------------

Merci d’avoir pris part à notre Réunion générale sur le développement de carrière des agents des services généraux. Durant la réunion, une présentation Power point a été faite sur les résultats des deux enquêtes relatives aux agents des services généraux, la première qui a eu lieu à Genève et la deuxième au niveau de l'ensemble du Secrétariat. S’en est suivie une discussion riche et utile qui nous a donné des indications claires pour aller de l’avant. Vous trouverez ci-dessous un résumé de ladite discussion:

  • Au vu des réformes rapides au sein du système, y compris l’introduction d’Umoja, vous avez formulé le souhait d’obtenir des conseils sur les formations qui seraient utiles, sur la manière de les suivre et comment se former dans d’autres domaines malgré les défis que cela implique. Vous avez fait montre d’intérêt pour une formation dispensée par un instructeur sur Umoja, de sorte à ce que vous puissiez soumettre votre candidature pour des postes où ces mêmes aptitudes sont exigées. Nous allons transmettre vos souhaits à l’Administration. Toutefois, SDLS qui était représentée à la réunion a indiqué qu’un service de coaching en matière de carrière était désormais fourni et qu’une formation sur Umoja sera dispensée prochainement.
  • A ce sujet, nous avons indiqué avoir travaillé avec l’Administration pour identifier les collègues qui sont dans une même position depuis plus de dix ans pour savoir quelle formation leur correspondrait.
  • Nous vous avons remercié du soutien que vous avez apporté à l’accord auxquels les syndicats étaient parvenus lors du Comité Administration-Personnel pour ce qui est du versement d’une indemnité de fonctions (SPA) pour les affectations temporaires à des postes de la catégorie professionnelle, de la possibilité de se présenter pour des postes de la catégorie P sans avoir à démissionner en premier et de l’augmentation du nombre de postes ouverts aux candidats qui ont réussi l’examen pour le passage de la catégorie G à P. Toutefois, cet accord devrait encore être validé par l’Assemblée générale et cela nécessite de mener une campagne. Dans le même temps, le personnel concerné est libre de se présenter pour des postes P dans les institutions spécialisées, fonds et programmes (PNUD, HCR, UNICEF, etc) ou pour des postes dans la catégorie de service mobile.
  • Vous avez exprimé votre frustration de ne pas pouvoir entrer en compétition pour des postes dans différents Départements à Genève où vous ne connaissez pas le superviseur, ce qui rend difficile le passage de la CNUCED au HCDH par exemple. Nous allons travailler avec l’Administration pour la mise en place d’un système de réaffectation latérale semblable à celui qui existe pour la catégorie professionnelle. Dans le cadre de ce système, vous pourrez participer avec votre poste ä l'exercise de réaffectation. Il vous suffit dès lors de repérer des postes du même grade qui vous intéressent dans l'ensemble de postes disponibles et de présenter votre candidature. Selon les postes qui vous intéressent et vos aptitudes, le comité mis en place à cet effet vous réaffectera. Un transfert latéral est un bon moyen de débloquer vos perspectives de carrière.
  • Vous avez aussi exprimé votre intérêt dans des affectations temporaires et dans le jumelage (job shadowing). Pour ce qui est des affectations temporaires, il a été noté que les fonctionnaires qui en bénéficient ne doivent pas être pénalisés lorsqu’ils reprennent leur poste initial. Nous allons travailler sur ce point puisque les affectations temporaires, même si c’est au même grade, sont fort utiles pour le développement de carrière. Quant au jumelage, nous en avons discuté avec SDLS et un plan est déjà en place. Prière de contacter SDLS si cela vous intéresse.
  • En réponse aux questions posées sur la sélection pour les grades G1 à G4, nous avons souligné la mise en place, en collaboration avec l’Administration, d’un comité d’examen qui joue un rôle important dans la révision et l’évaluation des recommandations en matière de sélection.
  • Pour ce qui est d’éventuelles coupures induites par Umoja, nous avons indiqué que nous étions en train de travailler avec l’Administration pour réduire l’impact sur Genève. Pour une meilleure protection, nous avons obtenu de New York un gel des recrutements pour les postes de G1 à G4 et nous sommes en train d’examiner la possibilité d’un tel gel pour les postes G5 et au-delà.
  • Quant aux sections où les postes sont structurés de manière à empêcher ou à entraver le développement de carrière, par exemple où existent des postes G3 et G5 mais pas de poste G4, nous sommes en train de discuter avec l’Administration de la meilleure manière de reclassifier certains postes afin d’avoir un organigramme plus solide.
  • Vous avez, à juste titre, critiqué la nature fortement académique de l’examen pour le passage de G à P, puisqu’il s’agit d’une copie de l’examen destiné aux titulaires de diplômes universitaires dans le cadre du Programme Jeunes Administrateurs (YPP). Nous soulèverons ce point avec l'Administration à New York.
  • Pour les opportunités de travail sur le terrain, il y a plusieurs annonces faites sur Inspira pour la mise en place de listes de candidats présélectionnés. Nous demanderons plus de visibilité sur iSeek.
  • En dernier lieu, nous avons mentionné que la Commission de la Fonction Publique Internationale tiendra sa réunion la semaine prochaine à l’OMPI et elle approuvera le nouveau barème d’allocations pour les agents des Services généraux qui, nous espérons, connaîtra une augmentation.

Grâce à cette réunion, nous avons pu couvrir diverses sujets. Nous avons aussi identifié des points clés sur lesquels travailler et nous aimerions vous remercier pour votre participation.