Our statement on the Secretary- General legacy | Notre intervention sur l'héritage du Secrétaire général

On Monday morning the Secretary-General addressed the staff, extolling his achievements, including with Umoja and mobility.

Please find here our reply statement made at the townhall. While recognizing the organization's achievements, it covers his legacy, including difficulties resulting from Umoja, the offshoring of administrative jobs, the challenges created by the new mobility policy and the poorly designed renovations of the Palais des Nations.

This comes as the Secretary-General has made proposals to the General Assembly, without consulting staff representatives, that would lead to more retirees being rehired to do the work of staff, greater use of temporary contracts and changes to the mobility policy that will restrict the ability of staff to get promoted. Our letter to the Secretary-General is here.

We thank you for the positive feedback we received following the Townhall.

 -----------------------------------------

Le Secrétaire général s'est adressé au personnel hier lors d'une Réunion générale durant laquelle il s'est vanté de ses réalisations, y compris Umoja et la mobilité.

Vous trouverez sur ce lien le discours que nous avons prononcé en réponse à son intervention. Nous y avons reconnu les réalisations de l'Organisation sous son mandat mais avons aussi mentionné l'héritage qu'il laisse derrière lui à savoir, les difficultés résultant de l'introduction d'Umoja, la délocalisation de postes administratifs, les défis découlant de la nouvelle politique sur la mobilité et le projet de rénovation du Palais qui a été mal conçu.

Nous venons d'apprendre que le Secrétaire général a soumis des propositions à l'Assemblée générale sans consulter les représentants du personnel. Ces propositions permettront à l'Organisation de recruter davantage de retaités pour faire le travail des fonctionnaires, d'avoir recours à plus de contrats temporaires et d'introduire des changements à la politique relative à la mobilité qui restreindront les opportunités de promotion. Vous trouverez sur ce lien la lettre que nous avons adressée au Secrétaire général à ce propos. 

Nous vous remercions pour vos commentaires positifs suite à la Réunion générale d'hier.