No to 7.5% pay cut | Non aux coupures de 7.5%

Thank you for attending in great number the meeting of the Staff Coordination Council held last week to discuss the austerity measures affecting the Organization and all of us. 

We are all affected by the 7.5% salary cut for staff in the professional and higher categories, as this is the one of many challenges facing us collectively.

We are witnessing a phenomenon of erosion of the international civil service that we must stop by acting in solidarity and being proactive. 

Through our mobilization, Heads of agencies in Geneva have sent this letter to the International Civil Service Commission requesting that it postpone the implementation of this salary cut until further information is provided on the actual impact of the changes.

 

Following this, we were informed that the  Vice-Chairman of the Commission will be in Geneva on 24 and 25 April and a meeting will be held between him and the 10 Heads of agencies. We have sent him an invitation so that he can meet with Geneva staff at large in order to explain the rationale behind these cuts.

In addition, we had a video conference last Friday with the Department of Management in New York to relay our concerns. It is regrettable to note that they did not endorse our position, but we will continue our fight. 

We must maintain the highest level of mobilization and solidarity. We therefore urge you to remain vigilant as we plan, in coordination with other unions in Geneva, a joint action next week, the details of which will be communicated to you in due course. 

In the meantime, thank you for posting this flyer on your office door in protest and solidarity. 

We will keep you informed of any developments.

-------------------------------------

Merci d’être venus nombreux assister à la Réunion que le Conseil de coordination a tenue la semaine dernière afin de discuter des mesures d’austérité qui touchent l'Organisation et l'ensemble du personnel. 

Nous sommes tous concernés par la coupure de salaires de 7.5% des fonctionnaires de la catégorie professionnelle et supérieure, puisqu'il s'agit de l'un des défis auxquels nous faisons tous face. 

Nous assistons à un phénomène d’érosion de la fonction publique internationale que nous devons arrêter en étant solidaires et proactifs. 

Grâce à notre mobilisation, les Chefs d’agences à Genève ont envoyé cette lettre à la Commission de la Fonction Publique Internationale lui demandant de reporter l’introduction de coupures jusqu’à ce que des informations supplémentaires soient fournies sur l’impact réel des changements.

Suite à cela, nous avons été informés que le Vice-Président de la Commission sera à Genève les 24 et 25 avril et une réunion aura lieu entre lui et les 10 Chefs d'agences. Nous lui avons déjà envoyé une invitation afin qu'il rencontre l'ensemble des fonctionnaires à Genève pour leur expliquer la logique derrière ces changements.

Par ailleurs, nous avons communiqué à travers une vidéo conférence avec le Département de l’Administration à New York afin de relayer nos préoccupations. Il est regrettable de noter que leur position ne semble pas abonder dans notre sens mais ce n’est pas pour autant que nous baisserons les bras. 

Nous devons garder notre mobilisation et solidarité au plus haut niveau. C’est pourquoi, nous vous demandons de rester vigilants car nous prévoyons, en coordination avec d’autres syndicats à Genève, une action commune la semaine prochaine dont les détails vous seront communiqués en temps voulus. 

Entre temps, merci de coller ce poster sur votre porte en signe de protestation et de solidarité. 

Nous vous tiendrons informés de tout développement.