Update on the "No 7.5% Pay Cut" campaign | Informations mises à jour sur la campagne contre les coupes salariales de 7.5%

Many of you are keen to know about progress on the No 7.5% pay cut campaign.

We are currently coordinating on the campaign with the other staff unions in Geneva through the two trade union federations CCISUA and FICSA, and your support at all stages of the campaign is essential for its success.

We are pleased to report some positive developments.

On 28 April the heads of agencies in Geneva sent a second letter to the International Civil Service Commission (ICSC) reiterating their concern about the Commission’s decision and explicitly requesting that its execution be postponed until further information is provided on the November 2016 survey that led to it. This letter was sent after their meeting with the ICSC Vice-President, who never responded positively to our invitation to come and explain the reasons behind the unfair decision, as well as the Head of the cost -of -living Division.

 

Whilst waiting for an answer we continue to examine other ways that should be followed which we will share with you in the future.

In the meantime, and taking advantage of our presence in New York, we raised the question of salaries at the Staff-Management Committee (SMC) meeting, which has an overall impact, and we approached the ICSC directly to deliver the resolution you voted on.

At the same time, we were also busy in New York bringing our concerns to management regarding other austerity measures being planned, including on the Global Service Delivery Model (GSDM) and the need to put in place measures to protect the employment of general service and professional staff.

In order to keep the campaign alive, please put this poster on your office door.

We will keep you informed of future developments.

-------------------------------------------------

Nombreux d’entre vous sont en train de nous approcher pour s’enquérir de l’état de la campagne contre les coupes salariales.

Le Conseil de coordination coordonne toutes les actions relatives à la campagne avec les autres syndicats du personnel à Genève à travers les deux fédérations syndicales la CCISUA et la FICSA, et votre soutien dans toutes les étapes de la campagne est essentiel pour sa réussite.

Nous avons le plaisir de vous reporter certains développements positifs.

Le 28 avril, les Chefs des agences à Genève ont envoyé une deuxième lettre à la Commission de la fonction publique internationale (CFPI) réitérant leur inquiétude face à la décision prise de réduire les salaires de 7.5% et demandant explicitement de reporter l’exécution de la décision jusqu’à ce que davantage d’informations soient fournies sur l’enquête menée en novembre 2016 et qui avait mené à ces coupes. Cette lettre fut envoyée suite à la réunion des Chefs d'agences avec le Vice-président de la CFPI, qui pour rappel n’a jamais répondu positivement à notre invitation pour venir nous expliquer les raisons derrière la décision injuste prise, et le Chef de la Division du coût de la vie.

Nous sommes dans l’attente de la réponse et sommes en parallèle, en train d’examiner les autres voies qui devraient être empruntées et que nous partagerons avec vous le moment voulu.

Entre temps, et profitant de notre présence à New York, nous avons soulevé la question des salaires lors de la réunion du Comité Administration-Personnel dont les travaux ont un impact au niveau global et nous avons directement approché la CFPI pour lui donner  la résolution en faveur de laquelle vous aviez voté.

Toujours à New York, nous avons partagé notre inquiétude avec l’Administration pour ce qui est des mesures d’austérité prévues, y compris le Dispositif de prestation de services centralisée (ou GSDM) et avons appelé à l’adoption de mesures visant à protéger l’emploi des agents des services généraux et des administrateurs. 

Afin de  garder la campagne en vie, vous êtes priés d’apposer cette affiche sur la porte de votre bureau.

Nous vous tiendrons informés des prochains développements.