Thank you for your actions on Friday + ICSC update | Merci de votre action du vendredi passé et informations mises à jour sur la CFPI

Thank you for taking part in last week's events including demonstrations, gatherings and the second strike on Friday.
 
You joined staff in Bangkok as well as the ILO Geneva in expressing your dissatisfaction with the arbitrary decisions of the International Civil Service Commission (ICSC).
 
The day's actions, which culminated in our statement to the Human Rights Council, received positive and extensive press coverage.
 
At a press conference, Director-General Michael Møller reiterated his support for staff.
 
And we also appreciated the valuable comments you made to us on Friday and since then as well.
 
The ICSC session is still ongoing in New York, where we are being represented through our staff federation, CCISUA. In light of your efforts we would have expected the ICSC to try to understand your concerns. Indeed, both the representatives of organizations and of staff unions attending the ICSC highlighted their serious misgivings with its calculations and reported on the industrial action that had taken place.
 
We now understand that the ICSC is not willing to review its decision to cut salaries by 5 percent. However, thanks to your action it has agreed to a root-and-branch review of the post adjustment system for the next round of surveys. This needs to be confirmed in the final report of the ICSC session.

To discuss next steps, we invite you to attend a townhall meeting to be held on 10 April 2018 at 1.15 p.m. in room XXI (1st floor, E-building).

In the meantime, we urge all of you in the P and D categories to file your legal claims by 1st of April 2018 (see our previous message), in order to increase the strength of the legal challenge against the pay cut and deteriorating conditions of service.

 

-----------------

Merci d'avoir pris part aux évènements de vendredi dernier, y compris les protestations, les rassemblements et la grève pour la deuxième fois.
 
Vous avez ainsi rejoint les fonctionnaires à Bangkok et ceux du BIT à Genève qui ont exprimé leur insatisfaction face aux décisions arbitraires prises par la Commission de la fonction publique internationale.
 
La journée qui s'est terminée par un discours prononcé devant le Conseil des droits de l'homme a fait l'objet d'une bonne couverture médiatique.
 
Par ailleurs et lors d'une conférence de presse, le Directeur général de l'ONUG a réitéré son soutien au personnel.
 
Nous aimerions vous remercier pour les commentaires utiles que vous avez exprimés depuis vendredi.
 
La session actuelle de la CFPI se poursuit à New York et nous y sommes représentés à travers la CCISUA, qui est la fédération dont le Conseil fait partie. Au vu des efforts que vous avez fournis, nous aurions espéré que la CFPI finisse par comprendre vos préoccupations. En effet, les représentants des organisations et des syndicats qui ont assisté à la réunion ont mis la lumière sur les graves erreurs commises dans les calculs et ont mentionné les actions collectives qui avaient été prises par le personnel.
 
La CFPI a refusé de revoir la décision qu'elle a prise et qui a mené à une baisse de salaire de 5%. Cela dit, grâce à vos actions, elle a décidé d'effectuer un examen profond du système relatif à l'ajustement de poste pour les prochains cycles d'enquêtes sur le coût de la vie. Cela devrait encore être confirmé dans le rapport final de la session.

Nous aimerions vous inviter à une réunion générale qui aura lieu le 10 avril à 13.15 à la salle XXI (1er étage, Bâtiment E).

 

Entretemps, nous invitons tous les fonctionnaires de la catégorie P et D à contester légalement les coupures de salaire d'ici le 1er avril 2018 (prière de se référer à cette communication) afin d'augmenter le poids de la contestation juridique contre ces coupures et contre la détérioration des conditions de travail.