Legal challenge against the pay cut : what’s next | Contestation juridique des coupes salariales : prochaines étapes

We are pleased to inform you that a total of 813 staff submitted appeals against the 5.1 percent pay cut (of which the final cut will be in the June payroll). This is unprecedented and reflects your determination to oppose a cut in pay that we see both as illegal and based on statistical errors.
 
As a number of you have been asking us how the UN's legal system operates, we would like to invite you to a staff meeting to be held on 14 June at 1.15 p.m. in Room XXII.
 
This meeting will feature Mr. Robbie Leighton, from the Office of Staff Legal Assistance (OSLA). He will make a presentation and answer all your questions, including about the OSLA new online platform.
 
Please note that our actions against the pay cut, including the strikes, have been heard, and there is now a consensus among UN organizations and senior management in New York that the ICSC's methods need to be reviewed. We will also be taking part in this review so that the ICSC becomes the technical body it was always meant to be.
 
We look forward to welcoming you to this meeting.

----------------

Vous avez été 813 fonctionnaires de la catégorie P et au-delà à avoir contesté légalement les coupes salariales d’environ 5.1 % (dont le restant sera introduit au mois de juin). Ce nombre est sans précédent et reflète votre détermination à vous opposer à des coupes illégales, fondées sur des statistiques erronées.
 
Vous avez été nombreux à nous approcher afin d’avoir des clarifications sur la procédure légale en cours. C’est pourquoi, nous aimerions vous convier à une réunion générale qui se tiendra le jeudi 14 juin à 13.15 à la salle XXII.
 
Cette réunion sera facilitée par M. Robbie Leighton du Bureau de l’aide juridique au personnel (OSLA). Il fera une présentation et répondra à toutes vos questions, y compris celles relatives à la nouvelle plateforme en ligne d’OSLA.
 
Prière de noter que nos actions contre les coupes salariales y compris la grève n’ont pas été vaines, puisqu’il y a désormais un consensus dans le rang des organisations et de l’équipe dirigeante à New York quant à la nécessité de revoir les méthodes de travail de la CFPI. Nous allons participer à cet exercice d’examen afin de nous assurer que la CFPI redeviendra l’organe technique qu’elle est censée être.
 
Nous espérons vous voir nombreux à cette réunion.