Potentially negative changes to the travel policy | Des changements négatifs à la politique en matière de voyages

In February we shared with you the proposal by the Secretary-General to the General Assembly to revise the rules on travel. This involved replacing the business class threshold of 9 hours for direct journeys and 11 hours for indirect journeys with a single threshold of 10 hours for all journeys.

That proposal is now being negotiated by Member States at the General Assembly. Among the ideas that have been raised within the General Assembly are raising the threshold to 12 or 14 hours and restricting business class travel only to staff at D-1 and above.

In light of this the staff unions have prepared the following communication that was sent to member states this week, outlining our concerns with the latest developments.

We will keep you updated on this matter and welcome your comments.

--------

Nous avions partagé avec vous au mois de février une propositionsoumise par le Secrétaire général à l'Assemblée générale, visant à revoir la politique en vigueur en matière de voyages. Il s'agissait de remplacer le seuil de 9 heures en classe affaires pour les voyages directs et de 11 heures pour les voyages indirects, par un seuil unique de 10 heures pour tous les voyages.

Cette proposition fait actuellement l’objet de négociation entre les Etats membres à l'Assemblée générale. Parmi les idées soulevées, l’on mentionne le relèvement du seuil à 12 ou 14 heures et l’approbation des voyages en classe affaires uniquement pour les fonctionnaires de la catégorie D-1 et au-delà.

C'est pourquoi les syndicats du personnel ont préparé unecommunication qui a été envoyée aux États membres et dans laquelle ils ont fait part de leurs préoccupations face aux derniers développements.

Nous vous tiendrons informés de l'évolution de cette question et nous vous invitons à nous faire part de vos commentaires.