Speaking up for equal pay | Lutter haut et fort en faveur de l’égalité salariale

 

We’re delighted to report that our campaign to reverse the illegal pay cut for UNOG staff is getting great support from people and organizations everywhere, with fellow unions giving public backing to our call for equal pay.

The UNICEF Geneva Staff Association has written a letter to the Secretary General about this and called upon him to face staff in Geneva at a townhall meeting. Our colleagues at the UNEP Geneva Staff Association have done the same and written their letter to the Secretary-General.

The ILO Staff Union has given us a strong message of solidarity, and this is particularly welcome as staff there have seen the illegal pay cut reversed and they still support the same for UNOG staff. The decision to reverse the cut was backed by the International Organisation of Employers (click here) as well as the global union federation Public Services International (click here), showing that management and staff can be as one on this vital issue.

This support goes alongside the many messages and stories we are receiving of how UNOG staff are being affected by the illegal pay cut. Find these and the latest news on the campaign on:

Twitter: @EqualPayUNStaff

Facebook: @EqualPay4UNstaff

Remember, please use the hashtag #EqualPay4UNstaff if you’re tweeting or showing support in social media.

It’s great that support is growing for our campaign. Let’s keep moving forward and keep fighting for UN staff so we can finally get equal pay justice.

---------------------

Nous sommes ravis de vous informer que notre campagne visant à inverser les coupes salariales illégales des fonctionnaires de l'ONUG bénéficie d'un grand soutien de la part d’individus et d'organisations du monde entier, avec les syndicats soutenant publiquement notre appel à l'égalité salariale.

L'Association du personnel de l'UNICEF à Genève a écrit une lettre au Secrétaire général à ce sujet et l'a invité à rencontrer les fonctionnaires à Genève lors d'une réunion générale. Nos collègues de l'Association du personnel du PNUE à Genève ont fait de même et ont écrit leur lettre au Secrétaire général.

Le Syndicat du BIT nous a adressé un fort messagede solidarité, ce qui est d'autant plus bienvenu tout en sachant que  leurs membres ont réussi à restaurer leur paie. Malgré cela, le Syndicat du BIT soutient toujours la cause. La décision d'aller à l’encontre de la réduction a par ailleurs  été soutenue par l'Organisation internationale des employeurs (cliquez ici) ainsi que par l'Internationale des services publics(cliquez ici), que qui montre que l’Administration et le personnel  peuvent être unis sur cette question vitale.

Ce soutien va de pair avec les nombreux messages et récits que nous recevons sur la manière dont les fonctionnaires de l'ONUG sont affectés par la coupure salariale illégale. Retrouvez ici les dernières nouvelles de la campagne : 

 

Twitter: @EqualPayUNStaff

 

Facebook: @EqualPay4UNstaff

Nous vous prions d’utiliser le hashtag #EqualPay4UNstaff si vous tweetez ou montrez votre soutien dans les réseaux sociaux.

Continuons d'aller de l'avant et de nous battre pour nos collègues de l'ONU afin que nous puissions enfin obtenir l'égalité salariale.